Analytics dans le Cloud : un nouveau champ des possibles
Expertise

Analytics dans le Cloud : un nouveau champ des possibles

Google+ LinkedIn

Par Thomas Muffat-Jeandet, Directeur Général de Twin Solutions

 

Malgré l’explosion du Cloud, le décisionnel et l’Analytics semblent encore les laissés-pour-compte de cette transformation. Dommage ! Car le Cloud – sans remplacer les solutions on-premises – offre de nouvelles possibilités intéressantes.

 

En 2018, 80% des budgets IT seront consacrés au Cloud, selon une étude d’Intel. Preuve en est que la technologie est en train de vaincre les dernières réticences. Pourtant, il reste un domaine dans lequel les décideurs ont encore du mal à externaliser leur infrastructure : le décisionnel. Données financières, reportings RH, analyses de productions… les informations manipulées par les outils de BI se révèlent très sensibles. Raison pour laquelle les entreprises françaises sont encore frileuses à se tourner vers une solution d’Analytics dans le Cloud. À tel point que près de 90 % des projets BI que nous menons se font encore avec des infrastructures sur site.

 

Réduire le « time to deliver » de son projet BI

Pourtant, les offres de BI dans le Cloud permettent une réduction drastique du « time to deliver ». En d’autres mots, pour des projets simples – sans données multisources par exemple – elles accélèrent considérablement les délais et réduisent les coûts. En témoigne la solution mise en place chez Naf Naf. Pour fournir à ses directions régionales des indicateurs en temps réel sur leur activité, le retailer a opté pour SAP RoamBI en mode SaaS.

Une solution déployée très rapidement et bien plus économique qu’un projet BI avec une infrastructure on-premises. En effet, avec l’achat et la mise en place des serveurs, des logiciels ou encore des systèmes d’exploitation, difficile de débuter un projet décisionnel on-premises à moins de 50 000 euros. Pour comparaison, l’abonnement utilisateur pour SAP Analytics Cloud revient à 240 euros par an.

 

De l’Analytics pour tous, avec ou sans Cloud

Grâce à une telle réduction des coûts, il est évident que l’Analytics dans le Cloud ouvre un nouveau champ des possibles, notamment pour les PME. Ces dernières peuvent désormais se permettre de se lancer dans des projets BI, voire de tester des solutions sans avoir à exploser leurs investissements.

Pour autant, les solutions d’Analytics hébergées sur site ne doivent pas être délaissées. Leur couverture fonctionnelle plus large offre davantage de possibilités aux entreprises ayant des projets BI complexes, notamment lorsqu’il s’agit de traiter des données multisources, ou d’assurer la production récurrente de reporting d’entreprise très formaté. Pour le dire autrement, en matière de décisionnel, le Cloud ne remplace pas l’on-premises ; il le complète.

 

PROJET DE BUSINESS INTELLIGENCE : MODE D’EMPLOI